L’été est synonyme de vacances, de plage, de bataille d’eau et de séances bronzette. Pour nos amis à quatre pattes, il en va de même. Toutefois, en voulant bien faire, certains propriétaires jouant avec leurs chiens et de l’eau ne se rendent pas compte des risques qu’ils peuvent faire courir à leurs loulous.

En effet, ce type de jeux peut très vite, surtout pour les grands chiens, provoquer une torsion de l’estomac. Mais attention, les jeux d’eau ne sont pas les seules causes de cette pathologie qui peut en quelques heures engager le pronostic vital d’un chien.

Nous avons contacté pour vous le Dr BERTELLO, vétérinaire de garde à Marseille.

https://www.veterinaire-de-garde-marseille.fr

Qu’est-ce que le Retournement d’estomac ?

Le retournement d’estomac, plus fréquemment appelé torsion de l’estomac, est une urgence vitale chez le chien de grande race. Anatomiquement, il se traduit par une modification brutale de la position de l’estomac, qui se retourne autour de l’axe du corps du chien, entraînant avec lui la rate et les gros vaisseaux. Les conséquences sont immédiates et peuvent être graves.

Quels en sont les symptômes ?

Le tableau clinique est une association de symptômes spécifiquement digestifs et d’autre symptômes moins spécifiques.

Classiquement le retournement de l’estomac peut se traduire chez le chien par une salivation anormalement abondante, des régurgitations de mousse blanche, des tentatives de vomissements vaines ou encore des éructations.

Physiquement le chien malade présente rapidement une dilatation gazeuse de l’abdomen, visible en arrière des côtes sur la gauche de l’animal.

A ces troubles digestifs sont associés un abattement plus ou moins marqué, une gène respiratoire pouvant tourner à la détresse dans les stades avancés.

Quelles en sont les causes ?

Les causes du retournement de l’estomac sont encore très floues. Cette maladie résulte le plus souvent de la somme de plusieurs facteurs prédisposant. La race et la taille du chien est d’une grand importance. Les races de grande taille et à l’abdomen levretté et au thorax profond, sont prédisposées. Par exemple les dogues Allemandes ou grand lévriers sont fréquemment touchés.

La proximité du repas avec une période d’exercice physique peut être incriminés, mais ne sont pas systématiques.

La torsion de l’estomac intervient systématiquement après une phase de dilatation, qui a pour origine une fermentation d’aliment dans l’estomac.

Quelles en sont les conséquences ?

En se dilatant, l’estomac vient comprimer le diaphragme et perturbe l’inspiration normale du chien, expliquant la gène respiratoire.

En se retournant, l’estomac emporte avec lui de gros vaisseaux comme la veine cave postérieure. Cette veine se trouve tordue, son diamètre se réduit et peut conduire à un choc polémique grave.

L’estomac entraîne aussi la rate, dont il est solidaire, qui peut elle aussi se tordre autour de sa base. cette complication impose le retrait de la rate en urgence.

La dilatation se poursuit après torsion, car l’air ne peut plus s’évacuer ni par l’oesophage tordu au niveau du cardia, ni par les intestins.

Toute minute passée dans cet état tordu peut provoquer une atteinte de la paroi de l’estomac, des nécroses compliquant le pronostic vital.

Quelles sont les pronostics de guérison ?

Le pronostic d’un retournement d’estomac est de réservé à sombre, et les chances de récupération dépendent de la rapidité de la prise en charge.

Un sondage gastrique suivi d’une chirurgie est nécessaire pour soigner efficacement le retournement de l’estomac.

Plus ces gestes sont réalisés précocement, meilleur est le pronostic. Le taux de survie moyen est de 60%, tous cas confondus, mais peut monter à 80% sur les cas sondés et opérés très rapidement.

Quelles sont les séquelles qui peuvent en découler ?

Une fois la convalescence terminée, très peu de séquelles persistent. Le plus souvent l’estomac est fixé lors de la chirurgie pour limiter les risques de rechute.

Comment prévenir ou éviter la torsion de l’estomac du chien ?

Sur les races à risques, le meilleur moyen de prévenir un retournement d’estomac est la fragmentation des repas sur la journée, et le retour à une alimentation spécifique pour grandes races.

Limiter l’exercice dans l’heure qui précède et qui suit le repas est une habitude à prendre.

Sur certaines races, une fixation préventive de l’estomac est envisageable.

Comme souvent, la meilleure prévention est une bonne information. Les propriétaires doivent se tenir informés des signes à surveiller, afin de réagir rapidement le cas échéant.

Conclusion ?

Le retournement de l’estomac est de moins en moins fréquents en urgence, grâce à une bonne communication des éleveurs et des vétérinaires lors de l’acquisition d’un chiot à risque.

Les connaissances autour de cette maladie permettent aujourd’hui de sauver près de 6 chiens sur 10. Mais cela implique que 4 chiens sur 10 en décèdent encore…

Connaître la maladie, son expression clinique et les premiers gestes est donc primordial. En cas de doute, vous ne devez jamais hésiter à contacter votre vétérinaire, ou s’il est fermé, les urgences. Sur la base d’un bref questionnaire, vous serez rapidement fixés sur la nécessité de consulter.

Le Retournement d’Estomac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *